vivre-camping-car

Conseils pour bien assurer son camping car

camping car

Si pour vous les vacances riment avec liberté, le camping-car est la formule qu’il vous faut ! Économique une fois acheté, ce véhicule récréatif vous offre la convivialité de la vie en camping combinée au confort d’un habitat douillet et moderne. Nouvellement propriétaire ou locataire de l’un de ces superbes engins, les nombreux contrats que les compagnies d’assurance vous proposent vous laissent dubitatif, et les questions fusent dans votre tête… N’est-ce pas un peu trop cher ? Suis-je couvert dans tous les cas de figure ? Si elles rivalisent d’ingéniosité pour vous offrir les meilleures garanties, il n’est pourtant pas si simple de s’y retrouver ! Afin de vous éclairer un peu, voici les principaux éléments à prendre en considération pour bien choisir votre assurance camping car.

Les plus importantes

L’assurance au tiers

Comme pour tous les véhicules motorisés circulant sur la voie publique, une assurance au tiers est obligatoire. Cette garantie permet de dédommager la victime dans le cadre d’un accident commis involontairement par l’assuré, ou par l’un de ses proches (le nom de cette personne doit évidemment être précisé lors de la souscription de votre contrat). Pensez donc à vérifier que tous les conducteurs de votre engin soient couverts ! Pour pouvoir en bénéficier, il faut avoir 25 ans révolus et être titulaire du permis B depuis plus de 3 ans.

La responsabilité civile

Elle sert à prendre en charge les dommages causés à un tiers lors de votre installation au camping. Relisez bien votre contrat multirisque habitation, car cette protection est parfois incluse. Pour cela, il faut vérifier qu’elle couvre bien les dommages d’incendie et d’explosion en dehors de votre résidence. Cela s’appelle la responsabilité civile villégiature. Pensez aussi à consulter les plafonds de remboursement ! Si les conditions de votre contrat ne sont pas satisfaisantes, vous pouvez toujours demander une extension de garantie auprès de votre assureur. Bonne nouvelle si vous êtes propriétaire d’animaux, il existe aussi des options pour les protéger ! Sachez toutefois que certaines races réputées dangereuses sont exclues. Votre assurance camping car peut également vous proposer des solutions.

Les garanties optionnelles

De quelles protections ai-je vraiment besoin ?

Avant de signer quoi que ce soit, il est important de faire le point pour connaître vos besoins. Ne vous engagez pas dans des frais inutiles ! Commencez par évaluer l’état du camping-car. Est-il toujours côté à l’argus ? Votre mobilier et l’ensemble de vos biens ont-ils de la valeur ? Quelle est la fréquence de vos déplacements ? Envisagez-vous de voyager à l’étranger ? Si c’est le cas, dans quels pays souhaitez-vous vous rendre ?

Bien assurer son matériel

Concernant vos biens, sachez que la plupart des contrats tous risques couvrent le matériel équipant le véhicule. En revanche, les effets personnels ne sont pas toujours assurés. Alors si vous transportez vos vélos, n’oubliez pas de les protéger !

Pour que rien ne vienne gâcher vos vacances : pensez aux services d’assistance !

Il en existe de deux types :

  • L’assistance au véhicule permet de remorquer votre camping-car en cas de panne ou d’accident.
  • L’assistance aux personnes facilite le rapatriement en cas d’imprévu ou de maladie survenus lors de votre séjour.

N’hésitez pas à demander des devis assurance !

Pour avoir une bonne base comparative, il est conseillé d’en réaliser au moins 3 ! Les éléments qui doivent retenir votre attention sont les suivants :

  • Quelle couverture offre précisément mon contrat ?
  • Quels sont les plafonds de remboursement ?
  • Quel est le montant de la franchise ?
  • Les pays étrangers sont-ils inclus dans la garantie ?

Quel type de contrat choisir pour un camping-car de location ?

Désormais, certains assureurs proposent des contrats avec des formules temporaires. Vous pouvez ainsi bénéficier d’une garantie pour le temps de votre voyage. Elle peut être souscrite pour une durée allant d’un seul jour à trois mois. L’attestation se télécharge en ligne, ou vous le recevez directement par e-mail. Alors, qu’attendez-vous pour faire vos bagages ?

Quitter la version mobile